vendredi 20 juin 2014

Espagne : d'un roi l'autre...

"Les deux souverains et tous les spectateurs (…) se prosternent pour remercier Dieu d’un événement qui semblait être pour l’Espagne la promesse et le gage de si grands avantages"



A l’heure où le désormais Felipe VI prononçait sa prestation de serment, le 19 juin dernier, sans doute aurait-il apprécié que ce moment historique s'accompagnât de circonstances de nature à exhorter l’orgueil national plutôt que par l’élimination sans gloire de l’équipe de football  de son pays dès l'ouverture de la Coupe du monde...


Car, comme l’illustration ci-jointe en fait foi, ce n’est pas à la situation des nouveaux régnants, Felipe et Letizia, que fait allusion cette citation extraite de «Histoire de la découverte et de la conquête de l’Amérique» (p. 73).

A l’époque glorieuse de Ferdinand et d’Isabelle, représentés sur cette image, le sport et ses attributs identitaires n’avait pas encore acquis cette dimension d’enjeu international, et la fierté du pays reposait essentiellement sur les exploits d’explorateur de Christophe Colomb.  

Accueilli ici en grande pompe à la Cour à l'issue d'un de ses grands voyages, Colomb y fait pour la gouverne de ses interlocuteurs royaux et de la foule (en délire ?) réunie pour l’occasion, le  récit détaillé de ses découvertes et expéditions dans le «Nouveau Monde ».
Rappelons que le Brésil, terre de défaite pour la sélection espagnole, fut découvert en 1500 par l'équipe adverse, commandée par le portugais Pedro Alvares Cabral...



Retrouvez l’intégrale des aventures de l’Amiral dans Manioc.org !

Et aussi...

Christophe Colomb vu par un marin. Flammarion, 1928
















POA


Lien vers l'article : http://blog.manioc.org/2014/06/espagne-dun-roi-lautre_20.html

1 commentaires:

le Blog Manioc a dit…

Pas de signature de ce truculent article, clin d’œil à la Coupe du monde de foot au Brésil ?

Publier un commentaire