lundi 16 octobre 2017

Les missionnaires aux Antilles : Le Père Breton

Le Père Breton (1609-1679)


Les sources narratives du début de la colonisation française sont limitées : le travail des "chroniqueurs" a longtemps représenté la première et principale source de travail des historiens. Manioc vous propose de redécouvrir certains d’entre eux. Notre premier focus se porte sur le père Raymond Breton.


Né en 1609 à Beaume, Raymond Breton intègre à 16 ans le Prieuré Saint-Jacques à Paris.En 1635, il fait partie de l’expédition de Guadeloupe avec trois autres religieux de l’ordre des Dominicains comme lui-même et reste sur l’île les cinq premières années de sa colonisation. Le témoignage qu’il a rédigé, en latin, aurait servi d’inspiration aux œuvres de Du Tertre et Du Puis. 
En 1640 il s’implante à Saint-Domingue et y réalise un méthodique et fastidieux travail de traduction des langues des autochtones. Ainsi, de 1664 à 1667, il publie trois ouvrages sur les langues et conceptualisation de la culture Kalinago : un petit catéchisme destiné aux Caraïbes, un dictionnaire français-caribe et une grammaire caraïbe. 

Sur Manioc :

Bonne lecture !
A.S.


Lien vers l'article : http://blog.manioc.org/2017/10/les-missionnaires-aux-antilles-le-pere.html

0 commentaires:

Publier un commentaire