Dessinons ensemble le futur de la bibliothèque numérique Manioc !

Dessinons ensemble le futur de la bibliothèque numérique Manioc !

Donnez votre avis et partagez vos idées pour construire avec nous la prochaine version de la bibliothèque numérique Manioc.
Pour que la future version soit plus adaptée à vos besoins, il nous faut mieux connaître vos pratiques, vos besoins et vos attentes. L'enquête est ouverte jusqu'au 10 juillet. Les résultats seront consultables en temps réel.
Répondez à l'enquête (en quelques minutes, moins de 10 questions).

jeudi 19 avril 2012

Revisiter Robinson

Robinson et la mondialisation

Deux publications récentes fournissent matière à revisiter sous un angle sinon inédit, du moins particulièrement actuel, le personnage et la destinée de Robinson Crusoé. Créé en 1719 par Daniel Defoe, ce grand classique souvent cité mais peu lu, ne se borne pas à exalter les vertus de la débrouillardise et les capacités de survie d'un infortuné voyageur livré à l'inconnu d'une île déserte. C'est d'ailleurs dans une île des Caraïbes que Defoe choisit de situer cette aventure inspirée de faits réels mais ayant eu  pour cadre d'origine une île du Pacifique.

Dans l'interview qu'il a accordée (18 avril 2012) à Rue 89 à propos, notamment, de son dernier ouvrage "L'empreinte à Crusoé", Patrick Chamoiseau  interroge la civilisation actuelle à l'aune de l'expérience du personnage de Defoe : "... On est en face d’un chaos-monde, un inexplicable, un imprévisible, un méconnaissable du monde. C’est un peu comme si nous nous trouvions dans un écosystème qui n’était pas naturel, mais un écosystème financier, écologique et anthropologique. C’est une situation proche de celle de Robinson : être forcé de reconstruire une architecture de principes et de valeurs dans un espace chaotique ouvert, duquel nous recevons toutes les simulations."
bientôt dans les bibliothèques
du réseau Manioc


Pour sa part, le numéro d'avril-mai 2012 de Manière de voir remet à l'honneur un texte de l'économiste Stéphen Hymer, publié dans une revue américaine en 1971, mettant en lumière tout ce que le comportement de Robinson doit au mode de production capitaliste. "L'épopée que raconte Defoe est pourtant également une histoire de conquête, d'esclavage, de prédation, de meurtre. Bref, de loi du plus fort..."

disponible à la BU











Les aventures de Robinson Crusoé sont disponibles en édition papier à la BU Antilles-Guyane mais également sous forme électronique dans la bibliothèque numérique Gallica

POA

Lien vers l'article : http://blog.manioc.org/2012/04/revisiter-robinson.html

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire