Dessinons ensemble le futur de la bibliothèque numérique Manioc !

Dessinons ensemble le futur de la bibliothèque numérique Manioc !

Donnez votre avis et partagez vos idées pour construire avec nous la prochaine version de la bibliothèque numérique Manioc.
Pour que la future version soit plus adaptée à vos besoins, il nous faut mieux connaître vos pratiques, vos besoins et vos attentes. L'enquête est ouverte jusqu'au 10 juillet. Les résultats seront consultables en temps réel.
Répondez à l'enquête (en quelques minutes, moins de 10 questions).

jeudi 6 septembre 2012

Chef-Marron Gabriel

La crique Gabriel en Guyane est notoirement connue pour sa beauté et sa douceur.

Elle prend sa source dans la montagne Gabriel et avant de devenir un cours d'eau, elle stagne dans le marais Gabriel. Bien des "Gabriel" dans les dénominations, en effet ce chef-marron  a initié dans ces lieux le premier marronage de l'histoire coloniale de la Guyane Française.

Geheugen van Nederland,
coloré par Jan Arkesteijn
Rare Book Division, The New York Public Library,
Astor, Lenox and Tilden Foundations
La crique Gabriel, anciennement appelée rivière Oyack a servi au début du XVIIIième siècle de lieu refuge sous l'autorité du Chef-Marron Gabriel, un esclave d'origine amérindienne. Ainsi, sa fondation date de 1707, lors de la fuite d'une cinquantaine d'esclaves de l'habitation de Gennes. Seulement, une vingtaine seront rapidement capturés et punis sévèrement selon le code noir, ce qui pousse le groupe de Noir-Marron à s'enfoncer plus profondément dans la forêt. En 1712, attaqué de nouveau par les esclavagistes, ils se barricadent sur la montagne Gabriel où ils résisteront à de nombreux assauts des colons, mais dénoncé par un esclave, Gabriel fut pris et condamné à mort.. Cette révolte accompagnée des saccages de la concession, le Comté de Gennes fût ruiné et devint domaine du roi en 1725.  Ce marronage  a fait d'autres émules en guyane : à la montagne plomb en 1742 et sur l'approuague en 1790.

Le mouvement de décolonisation et d'émancipation sociale, un parti politique engagé de Guyane a mené en 2000 une action citoyenne visant à reconnaitre plus fortement le chef-marron Gabriel. Ils ont ainsi rebaptisé le boulevard Jubelin en boulevard Gabriel. Cette initiative n'a pas reçu un écho particulièrement important auprès de la municipalité de Cayenne qui a ouvert le dialogue mais n'a pas donné suite aux échanges.

Ouvrages traitant de la création du Conté de Gennes



MG


Lien vers l'article : http://blog.manioc.org/2012/09/chef-marron-gabriel.html

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire