mercredi 2 décembre 2015

Tourisme de masse vs. tourisme alternatif

Vient de paraître : Etudes caribéenne n°31-32


Études Caribéennes, la revue des mondes insulaires et tropicaux, publie son dernier numéro, accessible librement sur internet : Tourisme de masse vs. tourisme alternatif


Le tourisme de masse s’est imposé dans la seconde moitié du XXe siècle, synonyme de démocratisation dans les sociétés les plus riches, mais aussi d’offres standardisées, de surconsommation, de logiques internationales, parfois brutales, imposées dans des sociétés et environnements d’accueil peu préparés. Quelques décennies d’expériences du tourisme de masse permettent de dresser le constat des limites en matière de retombées financières et ne sont pas sans nous interpeller sur les défis sociaux, culturels et écologiques. C’est dans ce contexte que se développent les approches alternatives, les « alter-tourismes » (écotourisme, agro-tourisme, tourisme communautaire, tourisme éthique…). Autant de démarches alternatives possibles pour sortir du modèle touristique de masse dominant et développer des stratégies plus soutenables, plus éthiques, avec des retombées économiques significatives pour les territoires d’accueil.


Ce numéro thématique double (31-32|2015) coordonné par Sopheap Theng (Université des Antilles), Xiao Qiong (Université de Chengdu ; Chine) et Corina Tatar (Université d’Oradea ; Roumanie) réunit 19 contributions, de la Caraïbe à l’Amérique latine, du Haut Atlas marocain aux plateaux tibétains, des rivages de Finlande à l’île de Komodo… 

Regards croisés d'universitaires de la Caraïbe et du monde, la revue Études Caribéennes est un espace de publication scientifique international sur le bassin caribéen et les problématiques des mondes insulaires et tropicaux (développement, gestion des ressources, risques naturels, aménagement du territoire, tourisme, migrations, etc.).

Dirigée par Olivier Dehoorne, Études Caribéennes est une revue en accès libre. 

Publication accompagnée par le Service commun de la documentation de l'Université des Antilles (SCDUA) dans le cadre de la structure fédérative Manioc.


S. Theng, A Pajard

Lien vers l'article : http://blog.manioc.org/2015/12/tourisme-de-masse-vs-tourisme-alternatif.html

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire