jeudi 7 juillet 2016

Séminaire : La révolution française et les colonies

Vidéos en ligne sur Manioc.org !



Le grand séminaire sur : "La révolution française et les colonie" est enfin en ligne sur manioc.org. 
Les 4e rencontres internationales ont eu lieu en mai dernier en Martinique autour de la question : "Couleur et liberté dans l'espace colonial français (177-1815)".


"À ce titre qui rend écho à l’ouvrage publié, il y a presque un demi-siècle, par Yvan Debbasch sur les interactions entre couleur et esclavage, ont été rapportées deux dates qui ont paru prévaloir outre-mer où, le premier empire français vacillant, les formes les plus radicales d’encadrement ont été mises en place pour sauver la machine coloniale. 1777 correspond bien, dans les Îles comme dans le royaume où les philosophes eux-mêmes ont débattu de la race et du sang, à la mise en place de cette Police des Noirs qui a renforcé le carcan juridique aux dépens des gens de couleur, pour leur interdire même l’accès au sol de métropole. Mais ce programme inédit, produit d’une réflexion engagée par des gouvernants qui, en soutenant l’institution servile admise sous l’influence des milieux d’affaires comme seule à pouvoir fonder l’économie des colonies, a proscrit jusqu’aux unions mixtes, s’est trouvé malmené dans la difficulté à circonscrire une population de couleur qu’il était devenu plus délicat, du fait de l’expansion coloniale et du métissage, à définir qu’aux premiers temps du Code Noir. La guerre d’Amérique sapant cet échafaudage juridique, l’œuvre révolutionnaire n’a de là émancipé politiquement les libres, puis les esclaves, que pour se heurter à des forces qui, servant le milieu colon, ont finalement rétabli sous de nouvelles formes le système dans ce qui restait de l’empire français stabilisé en 1815.
C’est tout l’intérêt de cette période transitoire qui, au prisme de couleurs qui ne pouvaient plus fonder une politique ségrégationniste tranchée, interroge sur le renouvellement d’une sémantique, d’un droit et d’une perception qui ont dû prendre en compte l’apparition de nouvelles formes de liberté, à l’heure où la redistribution des espaces coloniaux défavorisait le domaine français." 


C.P.


Lien vers l'article : http://blog.manioc.org/2016/07/seminaire-la-revolution-francaise-et.html

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire