Dessinons ensemble le futur de la bibliothèque numérique Manioc !

Dessinons ensemble le futur de la bibliothèque numérique Manioc !

Donnez votre avis et partagez vos idées pour construire avec nous la prochaine version de la bibliothèque numérique Manioc.
Pour que la future version soit plus adaptée à vos besoins, il nous faut mieux connaître vos pratiques, vos besoins et vos attentes. L'enquête est ouverte jusqu'au 10 juillet. Les résultats seront consultables en temps réel.
Répondez à l'enquête (en quelques minutes, moins de 10 questions).

vendredi 26 avril 2013

La Caraïbe dans l'économie mondiale de l'époque mercantile à nos jours

Conférence - débat de la Société des Économistes de la Guadeloupe


Venez nombreux, participer à la conférence organisée par la Société des Économistes de la Guadeloupe (SEG), le jeudi 20 juin à 18h30 à la Bibliothèque universitaire de Fouillole. Le thème de cette conférence est : "La Caraïbe dans l'économie mondiale de l'époque mercantile à nos jours".


Interviendront lors de cette conférence messieurs Edouard Geoffroy, professeur agrégé d'économie Gestion et Jean-Pierre Guengant, directeur de recherche émérite à L'Institut de Recherche pour le Développement.


Notez que cette conférence aura également lieu à la Bibliothèque universitaire du Camp Jacob, le jeudi 02 mai à partir de 18h00, en partenariat avec la Bibliothèque universitaire et le Département Pluridisciplinaire de Lettres et Sciences Humaines (DPLSH).


Présentation : Terrain d'expérimentation de la colonisation et de la mondialisation, la Caraïbe vit une difficile adaptation à l'essor du capitalisme mondial. Elle est donc à la recherche d'un nouveau rôle et d'une nouvelle place dans l'économie monde.

A l'occasion de cette conférence, Manioc vous propose des articles relatifs à cette thématique.
Sur le catalogue collectif des périodiques Caraïbe-Amazonie retrouvez les articles suivants :
  •   Alain Blérald, Crise économique et politique du fonds monétaire international dans la Caraïbe, Carbet : revue martiniquaise de sciences sociales, n° 2, 1984, p. 10-20.
  • Josette Fallope, Le problème sucrier en Guadeloupe dans la première moitié du XIXe siècle (1815-1860) - 1ère partie, Bulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n° 23, 01-01-1975, p. 3-55. 
  • Josette Fallope, Le problème sucrier en Guadeloupe dans la première moitié du XIXe siècle (1815-1860) - 2ème partie, Bulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n° 24, 01-01-1975, p. 3-50.
  • Josette Fallope, Le problème sucrier en Guadeloupe dans la première moitié du XIXe siècle (1815-1860)Bulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n° 25, 01-07-1975, p. 7-34.
  • Max Chartol, La Guadeloupe au milieu du XIXe siècle. Problèmes économiques et sociaux, Bulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n°19-20, 01-01-1973, p. 7-117.
    Carte représentant les îles de la Caraïbe
  • Philippe-Alain Blérald, L'organisation des finances publiques à la Guadeloupe et à la Martinique sous l'Ancien Régime. Contribution à l'étude de l'Etat colonial, Bulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n° 57-58, 01-07-1983, p. 55-81.
  • Henri Touvin, Réflexions sur l'agriculture en Guadeloupe, Bulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n°123, 01-01-2000, p. 53-58.
  • Christian Schnakenbourg, Statistiques pour l'histoire de l'économie de plantation en Guadeloupe et Martinique (1635-1835), Les Annales des Antilles : bulletin de la Société d'histoire de la Martinique, n°21, 1977, p. 3-121.
  • Christian Schnakenbourg, Statistiques pour l'histoire de l'économie de plantation en Guadeloupe et Martinique (1635-1835), Bulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n°31, 01-01-1977, p. 3-121.
  • Edouard Glissant - Michel Giraud - Georges Gaudi, Evolution de l'économie sucrière en Martinique du XVIIe au XXe siècle, Acoma, n°1, 01-04-1971, p. 58-77.
  • Claude de Miras, L'économie martiniquaise : croissance ou excroissance, Carbet : revue martiniquaise de sciences sociales, n°2, 1986, p. 72-88.
  • Christian Louis-Joseph, Note sur la rentabilité des sucreries et du commerce colonial à la fin du XVIIIe siècle, Bulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n° 57-58, 01-07-1983, p. 45-54.
  • Christian Schnakenbourg, La banque de la Guadeloupe et la crise de change (1895-1904). Loi de l'Usine ou loi du marché ? (suite), Bulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n° 104-105, 01-04-1995, p. 3-99.
  • Christian Schnakenbourg, L'essor économique de la Guadeloupe sous l'administration britannique 1759-1763Bulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n° 15-16, 01-01-1971, p. 3-40.
  • Alain Buffon, La Guadeloupe à travers sa monnaie, Bulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n° 39, 01-01-1979, p. 13-26.

Sur Etudes caribéennes retrouvez les articles suivants : 



Sur la revue du CRPLC (Centre de Recherche sur les Pouvoirs Locaux dans la Caraïbe), lisez ces articles intéressants issus des ouvrages "Pouvoirs dans la Caraïbe" : 

Karen L. Orengo-Serra, Les économies de la Caraïbe face à l'ALENA, le cas de Porto Rico, Pouvoirs de la Caraïbe, Spécial, 1997. 

Notez que les deux ouvrages sont disponibles dans nos bibliothèques universitaires !

Pour terminer, voici quelques ouvrages de nos 2 intervenants dont certains sont également empruntables dans nos bibliothèques : 

  • Edouard Geoffroy, Dynamique entrepreneuriale et insularité : le cas des entre prises de la caraïbe francophone, [s.n.], 2007.
  • Edouard Geoffroy, Etude sur l'économie parallèle, le secteur informel urbain : (la région Pointoise) où le secteur non structuré[s.n.], 1981.
  • Jean-Pierre Guengant et Hervé Domenach, L'emploi en Guadeloupe, 1980, Service Interrégional INSEE Antilles Guyane, 1984.
  • Jean-Pierre Guengant, Caraïbe : des enfants pour l'émigration, INSEE Antiane-eco, n° 20, mars 1993, p. 12 à 18.
  • Jean-Pierre Guengant, Les deux paradoxes de l'emploi, INSEE Antiane-eco, n° 20, mars 1993, p. 20 à 23.

Venez nombreux assister à la conférence et bonne lecture !

P.C.

Lien vers l'article : http://blog.manioc.org/2013/04/la-caraibe-dans-leconomie-mondiale-de.html

lundi 22 avril 2013

Fusée-Aublet



Un apothicaire du  roi en Guyane

Jean Baptiste Christian Fusée-Aublet est un pharmacien, un botaniste et un explorateur français, né en 1720 à Salon-de-Provence et mort en 1778 à Paris. 

Ablania Guyannensis
Apeïba Tibourbou



















Il débute sa formation à Grenade chez un apothicaire, il part ensuite à Montpellier pour suivre des cours, puis au service des hôpitaux des armées de l'infant Dom Philippe. Cet emploi ne lui laissant que peu de temps pour herboriser, il se rend à Paris pour suivre des cours de botanique au jardin du roi. En 1752, il travaille comme apothicaire compositeur afin d’établir une pharmacie et un jardin botanique pour le compte de la Compagnie française des Indes orientales à l
’Île Maurice où il demeurera neuf ans. A peine revenu en France, il est envoyé en tant qu’apothicaire botaniste du roi à Cayenne en 1762. En 2 ans, il rassemble un immense herbier qui lui permettra de faire paraître son Histoire des plantes de la Guiane française ornée de près de 400 gravures en taille-douce. 



Lien vers l'article : http://blog.manioc.org/2013/04/fusee-aublet.html

mercredi 17 avril 2013

Aimé Césaire

Aimé Césaire : 5 ans déjà 

Aimé Césaire
(1913 - 2008)

A l'occasion du cinquième anniversaire de la mort du chantre de la négritude, la bibliothèque numérique Manioc vous propose une sélection de documents relatifs à Aimé Césaire, poète et homme politique martiniquais. 


Né le 26 juin 1913 à Basse-Pointe, le jeune Aimé est un élève brillant du lycée Schœlcher. Il poursuit ses études comme boursier au lycée Louis le Grand à Paris. Là-bas, il fait la connaissance de Léopold Sédar Senghor.
C'est au contact des jeunes étudiants africains que Césaire et son ami guyanais Léon Gontran Damas découvrent une partie refoulée de leur identité noire.
En 1934, il fonde avec d'autres étudiants antillo-guyanais et africains le journal L'étudiant noir. C'est dans les pages de ce journal qu’apparaîtra pour la première fois le mot "négritude".
Aimé Césaire et
Léon Gontran Damas

En 1935, il est admis à l'école normale supérieure et, l'année suivante, il commence à écrire son livre Cahier d'un retour au pays natal chez son ami Pierre Guberina.
En 1937, Aimé Césaire se marie avec l'étudiante martiniquaise, Suzanne Roussi. 
Deux ans plus tard, il revient en Martinique enseigner au lycée Schœlcher.
En 1941, le couple Césaire fonde la revue Tropiques, aux côtés de René Ménil et Aristide Maugée, afin que les martiniquais se réapproprient leur patrimoine culturel. Cette revue valorise à la fois la culture, la littérature, l'histoire, le folklore, les traditions orales et les racines africaines.


Léopold Sédar Senghor
et Aimé Césaire
De retour d'un séjour en Haïti, Césaire est poussé en politique par les communistes pour incarner une nouvelle figure politique. C'est ainsi, qu'à l'âge de 32 ans, il devient le maire de Fort-de-France et l'année suivante, député de la Martinique. Mandat qu'il conservera durant 48 années et celui de maire 56 années.
En 1946, Césaire est le rapporteur de la loi faisant des colonies de Martinique, Guadeloupe, Guyane et Réunion des départements français (loi de départementalisation du 19 mars 1946).
Aux côtés de Alioune Diop, Paul Niger et Guy Tirolien, il fonde la revue Présence Africaine en 1947.
Désormais opposé au parti communiste français, Césaire crée le Parti Progressiste Martiniquais en 1958. En 1966, il devient le vice-président du Festival mondial des Arts nègres à Dakar. Parallèlement à sa vie politique, il continue son œuvre littéraire et publie plusieurs recueils de poèmes et des pièces de théâtre telles que "Et les chiens se taisaient" (1956), "La tragédie du roi Christophe" (1963), "Une saison au Congo" (1966), "Une tempête" (1969).

Personnage emblématique de la Martinique, son nom est reconnu dans le monde entier.

 
Côté vidéos, nous vous proposons cette sélection : 


Retrouvez quelques articles sur Aimé Césaire (cliquez-ici pour voir leur localisation) : 

  • Josué P. Dahomey, Aimé Césaire cet autre éducateur du genre humain ! Hommage au créateur de l'humanité nègre, Recherches Haïtiano-antillaises, n°6, 2008, p. 153-160.
  • Annie Le Brun, Aimé Césaire, liberté du langage, langage de la liberté, Portulan : littératures, sociétés, cultures des Caraïbes et des Amériques noires, n°1,01-02-1996, p. 17-34.
  • Jean Laplaine, Daniel Maragnes, La citadelle : sur la mise en fiction dans La Tragédie du roi Christophe d'Aimé Césaire, Portulan : littératures, sociétés, cultures des Caraïbes et des Amériques noires, n°1, 01-02-1996, p. 59-69.
  • Michel Ponnahmah, Cette insondable césure...Portulan : littératures, sociétés, cultures des Caraïbes et des Amériques noires, n°1, 01-02-1996, p. 117-121.
  • Maryse Condé, Des héros et des cannibales : réécriture et transgression dans la littérature des Petites Antilles de langue françaisePortulan : littératures, sociétés, cultures des Caraïbes et des Amériques noires, n°3, 01-10-2000, p. 29-38.

Quelques articles sur la négritude (cliquez-ici) : 
  • André Lucrèce, Le mouvement martiniquais de la négritude, Acoma, n°2, 1972, p. 93-123.
  • Maurice Dores, Négritude et Judéité, Portulan : littératures, sociétés, cultures des Caraïbes et des Amériques noires, n°2, 01-04-1998, p. 93-102.
  • Pedro Urena Rib, ''Une négritude dominicaine'''' aquí, el que es prieto, que hable claro''''''Portulan : littératures, sociétés, cultures des Caraïbes et des Amériques noires, n° 1, 01-02-1996, p. 97-106.
  • Simonne Henry-Valmore, Martinique, terre d'exilPortulan : littératures, sociétés, cultures des Caraïbes et des Amériques noires, n° 1, 01-02-1996, p. 151-155.
  • Frantz Quillin, Voyage ordinaire dans un autre mondePortulan : littératures, sociétés, cultures des Caraïbes et des Amériques noires, n° 1, 01-02-1996, p. 163-173.
  • Joël Beuze, MartiniquePortulan : littératures, sociétés, cultures des Caraïbes et des Amériques noires, n° 1, 01-02-1996, p. 178-181.


Sur Manioc, dans la rubrique "études et recherches", lisez l'article de Thierry Michalon.

Aimé Césaire et les "vieilles colonies" :
une action politique ambiguë


Bonne lecture !

C.P. et P.I.

Lien vers l'article : http://blog.manioc.org/2013/04/aime-cesaire.html

mardi 9 avril 2013

Congrès international des écrivains de la Caraïbe

3ème édition du Congrès international des écrivains de la Caraïbe


Du 10 au 13 avril, venez nombreux à la 3ème édition du Congrès International des Écrivains de la Caraïbe en Guadeloupe. Cette année, l'invité d'honneur est l'écrivain américain Russell BanksLe thème de réflexion retenu pour cette troisième édition s'intitule : "Une épopée collective, les combats de la liberté, Vérité historique et fiction romanesque dans les littératures caribéennes". Le congrès se déroulera autour de 3 journées d'études. Les invités pourront débattre des problématiques liées à la mémoire, à l'écriture de l'histoire et des poétiques mises en œuvre par nos littératures.


Pour consulter le programme détaillé du congrès : cliquez-ici !
Retenez qu'un hommage sera rendu à Aimé Césaire, le samedi 13 avril, ainsi que la remise du grand prix littéraire de l'Association des écrivains de la Caraïbe

A cette occasion, Manioc vous propose des articles en relation avec les thèmes abordés lors de ce congrès, à partir du Catalogue collectif des périodiques Caraïbe - Amazonie : 

  • Biringanine Ndagano, Le nègre marron : mythes et représentations, Portulan : littératures, sociétés, cultures des Caraïbes et des Amériques noires, n°2, 01-04-1998, p. 71-92. 
  •  Jocelyne Jacquot, Historiographie du marronnage à la Martinique : de l'objet de polémique au sujet d'étude, Bulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n°116-118, 01-04-1998, p. 75-91. 
  • Lucien Abénon, La révolte avortée en 1736 et la répression du marronnage à la Guadeloupe, Bulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n°55, 01-01-1983, p. 51-73.
  • Vincent Di Ruggiero, Le marronnage en Guadeloupe à la veille de la Révolution française de 1789, Bulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n°116-118, 01-04-1998, p. 5-64. 
  • Alain Yacou, Les rébellions nègres à Cuba dans la première moitié du XIXe siècle : contenu idéologique et programme subversif, Bulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n°59, 01-01-1984, p. 77-108. 
  • Nick Nesbitt, Aperçu de l'historiographie au sujet de Louis Delgrès,  Bulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n°110, 01-10-1996, p. 9-38. 
  • Edelyn Dorismond, La proclamation de Delgrès ou le refus de s'agenouiller : l'hymne à la vie libre, Recherches Haïtiano-antillaises, n°4, 2006, p. 187-196.
  •  Caroline Oudin-Bastide, Pouvoir du maître et pouvoir judiciaire : opposition collusion et confusion (Guadeloupe, Martinique, XVIIème - XIXème siècles),  Recherches Haïtiano-antillaises, n°4, 2006, p. 77-101. 

Bonne lecture et venez nombreux assister à ce congrès ! 

P.C.

Lien vers l'article : http://blog.manioc.org/2013/04/congres-international-des-ecrivains-de.html

lundi 8 avril 2013

Expo virtuelle sur Aimé Césaire

"Césaire au fil des mois"

Photographie tirée de la BNPM

La Banque Numérique des Patrimoines Martiniquais (BNPM) vient de mettre en ligne une exposition virtuelle sur Aimé Césaire.
En effet, dans le cadre du centenaire de la naissance d'Aimé Césaire, les Archives Départementales de la Martinique vous invitent à découvrir tous les mois, une sélection de documents inédits sur les multiples dimensions de la vie, de la pensée, de l'œuvre littéraire et poétique du chantre de la négritude. 


A travers cette exposition, vous pourrez voir un extrait de la revue : L'Etudiant noir, journal de l'Association des Etudiants Martiniquais en France.  
Dans la seconde partie de cette exposition, vous découvrirez Césaire en qualité de professeur, à travers une notice individuelle de l'année scolaire 1944-1945 (cliquez-ici).

A l'occasion de cette exposition, Manioc vous propose quelques documents sur Aimé Césaire.
Concernant son œuvre poétique et littéraire, nous avons sélectionné plusieurs articles du Catalogue collectif des périodiques Caraïbe - Amazonie

  • Josué P. Dahomey, Aimé Césaire cet autre éducateur du genre humain ! Hommage au créateur de l'humanité nègre, Recherches Haïtiano-antillaises, n°6, 2008, p. 153-160.
  • Annie Le Brun, Aimé Césaire, liberté du langage, langage de la liberté, Portulan : littératures, sociétés, cultures des Caraïbes et des Amériques noires, n°1,01-02-1996, p. 17-34.
  • Jean Laplaine, Daniel Maragnes, La citadelle : sur la mise en fiction dans La Tragédie du roi Christophe d'Aimé Césaire, Portulan : littératures, sociétés, cultures des Caraïbes et des Amériques noires, n°1, 01-02-1996, p. 59-69.
  • Michel Ponnahmah, Cette insondable césure...Portulan : littératures, sociétés, cultures des Caraïbes et des Amériques noires, n°1, 01-02-1996, p. 117-121.
  • Maryse Condé, Des héros et des cannibales : réécriture et transgression dans la littérature des Petites Antilles de langue françaisePortulan : littératures, sociétés, cultures des Caraïbes et des Amériques noires, n°3, 01-10-2000, p. 29-38.

Sur son action politique, nous vous proposons une étude de Thierry Michalon intitulée : "Aimé Césaire et les "vieilles colonies" : une action politique ambiguë".



Notez qu'il est possible de consulter la revue "L'étudiant noir : Organe de l'association des étudiants martiniquais en France" à la Bibliothèque Schœlcher. Vous trouverez les informations en cliquant-ici (année de la revue, côte etc.).

Bonne lecture ! 

P.C.

Lien vers l'article : http://blog.manioc.org/2013/04/expo-virtuelle-sur-aime-cesaire.html

mercredi 3 avril 2013

Amazonian Museum network

Relais d'information...

Les Musées d’Amazonie en réseau ont organisé ces dernières années, des rencontres transfrontalières, disponibles en ligne, ICI. Aujourd'hui un site internet commun a vu le jour... bonne navigation.






Toute l'équipe du programme Musées d'Amazonie en réseau est heureuse de vous annoncer l'ouverture du site internet :

             Depuis 2010, la coopération entre le Museu Paraense Emilio Goeldi (Belém), le Stichting Surinaams Museum (Paramaribo) et le Musée des cultures guyanaises (Cayenne), a permis la constitution d’un réseau de musées et l’organisation d’actions communes.
             L’idée de créer un site internet est née de la volonté de restituer les collections aux populations dont elles sont issues et de les rendre accessibles au plus grand nombre.
             Après plusieurs mois de travail, nous vous ouvrons donc les portes de ce site sur mesure: vous trouverez dans cette première partie des informations sur le programme de coopération transfrontalière et ses actions, une présentation des musées d’Amazonie associés et des actualités. Vous accèderez aussi à des liens utiles vers les partenaires du réseau, un espace presse et des ressources pédagogiques qui seront progressivement alimentés.
La partie réservée au catalogue des collections sera prochainement en ligne. Elle présentera un panel des collections amérindiennes et bushinenge conservées dans les trois musées partenaires. Nous ne manquerons pas de vous tenir informé.


Bien cordialement,
L’équipe Musées d’Amazonie en réseau

Marie-Paule JEAN-LOUIS,
Lydie JOANNY,
Musée des cultures guyanaises

Laddy Van PUTTEN,
Erienne LOURENS,
Stichting Surinaams Museum
Lucia Van VELTHEM,
Carlos Edouardo CHAVES,
Museu Paraense Emilio Goeldi

Lien vers l'article : http://blog.manioc.org/2013/04/amazonian-museum-network.html

lundi 1 avril 2013

Manioc Evasion

Destination ... Manioc

Saint-Barthélémy

A l'occasion des vacances de Pâques, Manioc vous propose quelques destinations de rêve à travers différents articles de la revue des sciences de l'environnement : Etudes caribéennesVenez découvrir plusieurs destinations à travers les thèmes de la mer, du tourisme, de l'environnement, de la nature et de l'écotourisme.

The Majahual beachfront
Marina du Marin, Martinique

Base nautique de Schœlcher (Martinique)
Retrouvez sur le Catalogue collectif des périodiques Caraïbe - Amazonie, deux articles et plusieurs revues sur le tourisme : 
  • Yvanne Bouvet, René-Paul Desse, Patricia Morrell, Mar del plata, archétype de la station balnéaire au service d'une métropole, Les Cahiers de l'Outre-mer : revue de géographie trimestrielle publiée par l'Institut de la France d'outre-mer de Bordeaux, par l'Institut de géographie de la Faculté des lettre de Bordeaux et pas la Société de géographie de Bordeaux, n°223, 2003, p. 281-300.
  • Jean-Noël Salomon, Cenotes et trous bleus, sites remarquables menacés par l'écotourismeLes Cahiers de l'Outre-mer : revue de géographie trimestrielle publiée par l'Institut de la France d'outre-mer de Bordeaux, par l'Institut de géographie de la Faculté des lettre de Bordeaux et pas la Société de géographie de Bordeaux, n°223, 2003, p. 327-352.
Coté vidéos, nous avons sélectionné quelques vidéos abordant le thème du tourisme, de l'écotourisme :
Ajouter une légende

Bonne lecture et passez de bonnes vacances de Pâques !!

P.C.


Lien vers l'article : http://blog.manioc.org/2013/04/manioc-evasion.html