Dessinons ensemble le futur de la bibliothèque numérique Manioc !

Dessinons ensemble le futur de la bibliothèque numérique Manioc !

Donnez votre avis et partagez vos idées pour construire avec nous la prochaine version de la bibliothèque numérique Manioc.
Pour que la future version soit plus adaptée à vos besoins, il nous faut mieux connaître vos pratiques, vos besoins et vos attentes. L'enquête est ouverte jusqu'au 10 juillet. Les résultats seront consultables en temps réel.
Répondez à l'enquête (en quelques minutes, moins de 10 questions).

mardi 13 septembre 2011

Les Fables de Marbot

La Fontaine en créole

C'est la rentrée ! L'occasion de s'attarder sur un classique des programmes scolaires, Les Fables de La Fontaine, lesquelles illustrent jusque dans nos terres de métissage les métamorphoses que peuvent revêtir à travers le temps, dans des cultures différentes, des œuvres du patrimoine de l'humanité.




Essentiellement inspirées d'Esope, les Fables de La Fontaine empruntent aussi pour partie à la tradition indienne (fables du Pañchatantra). C'est ce même talent de réécriture et d'adaptation aux réalités de son temps qui conduisit en 1846 le colonial François Marbot à publier Les Bambous, Fables de La Fontaine travesties en patois créole par un vieux commandeur, consultable sur Gallica.


Ainsi que le rappellent Chamoiseau et Confiant dans leurs passionnantes "Lettres créoles" (Gallimard, 1999, pp. 100-106), comme les maîtres croyant pouvoir contenir les révoltes d'esclaves par la lecture d'extraits de la Sainte Bible prêchant la soumission, l'esclavagiste "Marbot destinait sans doute ses fables à un usage semblable". Ce recueil fort opportun n'en constitue pas moins "la première tentative d'élaboration d'un véritable livre entièrement en créole" (ibid.).


POA

Lien vers l'article : http://blog.manioc.org/2011/09/marbot.html

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire