Dessinons ensemble le futur de la bibliothèque numérique Manioc !

Dessinons ensemble le futur de la bibliothèque numérique Manioc !

Donnez votre avis et partagez vos idées pour construire avec nous la prochaine version de la bibliothèque numérique Manioc.
Pour que la future version soit plus adaptée à vos besoins, il nous faut mieux connaître vos pratiques, vos besoins et vos attentes. L'enquête est ouverte jusqu'au 10 juillet. Les résultats seront consultables en temps réel.
Répondez à l'enquête (en quelques minutes, moins de 10 questions).

mardi 25 octobre 2011

L'agriculture et les explosifs

En ajoutant un ouvrage dans Manioc, ce titre associant agriculture et explosif a accroché mon regard dont voici mes conclusions :


L'agriculture pratique des pays chauds.  Treizième année. 1913
Dans la Revue Mensuelle d'Agronomie Tropicale, un article présente l'utilisation d'explosifs dans l'agriculture et plus particulièrement pour l’ameublissement de la terre dans les colonies où le sol se dessèche. L’auteur, engoué par la technique cite deux colonies anglaises utilisant le procédé, l’Australie et l’Afrique du Sud et invite fortement à perfectionner ce type de labour dont l’avenir lui semble prometteur.

Quelques sources confortent son point de vue : un article du Chasseur Français et une vidéo de l’Ina. Dans ces deux documents, l'utilisation des explosifs sert principalement à désintégrer les obstacles à la culture moderne plutôt qu’a retourner et aérer la terre. Pour approfondir, M. Jean Cottenet a écrit en 1947 un ouvrage intitulé « Les Explosifs Au Service De L'agriculture », il étudie dans cet ouvrage les explosifs agricoles et les services qu'ils peuvent rendre à l'agriculture.

Actuellement, dans le monde agricole tant chez les agriculteurs que les ingénieurs, la tendance est dans la remise en cause du labour de la terre. Il semblerait que les avantages de ce type d’aération du sol aurait autant d'inconvénients si ce n’est plus, que de planter sans retourner la terre. Trois documents en ligne appuient cette thèse, FAO, INRA et la Chambre d’Agriculture de Seine Maritime, des organismes à niveau international, national et local. La mode de l’agriculture sans labour semble donc au contraire de l’agriculture à l’explosif promise à un avenir plus radieux. Toutefois l'emploi de la charrue remontant à des millénaires, un lourd travail de formation des professionnels de l'agriculture sera indispensable si l'agriculture sans labour est démontrée comme la plus efficiente.

M.G.

Lien vers l'article : http://blog.manioc.org/2011/10/lagriculture-et-les-explosifs.html

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire