Dessinons ensemble le futur de la bibliothèque numérique Manioc !

Dessinons ensemble le futur de la bibliothèque numérique Manioc !

Donnez votre avis et partagez vos idées pour construire avec nous la prochaine version de la bibliothèque numérique Manioc.
Pour que la future version soit plus adaptée à vos besoins, il nous faut mieux connaître vos pratiques, vos besoins et vos attentes. L'enquête est ouverte jusqu'au 10 juillet. Les résultats seront consultables en temps réel.
Répondez à l'enquête (en quelques minutes, moins de 10 questions).

mardi 3 décembre 2013

Focus Manioc : Léon-Gontran Damas

Hommage au guyanais Léon-Gontran Damas 



Pour ce mois de décembre, Manioc vous propose de découvrir un focus spécial sur Léon-Gontran Damas, écrivain, poète et homme politique guyanais. A cette occasion, nous vous proposons de visionner le colloque international qui a eu lieu en avril 2012 en Guyane intitulé : "Léon-Gontran Damas : poète, écrivain patrimonial et postcolonial. Quels héritiers, quels héritages au seuil du XXIe siècle ?"


Audio-Vidéos : 


  • Kathleen Gyssels, La poésie par le théâtre avec Gontran Damas, Africultures, n° 80 à 81, 01-05-2010, p. 132-141.
  • Lylian Kesteloot, Léon-Gontran Damas au fil de la mémoire, Portulan : littératures, sociétés, cultures des Caraïbes et des Amériques noires, n° 3? 01-10-2000, p. 231-234.
  • Aimé Césaire, Aimé Césaire parle de Léon-Gontran Damas, Les Cahiers du patrimoine : revue trimestrielle éditée par le Bureau du Patrimoine du Conseil Régional de la Martinique, n° 1, 07-1988, p. 52-57.

Bonne lecture ! 
C.P.

Lien vers l'article : http://blog.manioc.org/2013/12/focus-manioc-leon-gontran-damas.html

1 commentaires:

Anonyme a dit…

Ce colloque a été réalisé en partenariat avec l'Université d'Anvers (Kathleen Gyssels) qui vient de publier par ailleurs dans LG Damas, Cent ans en noir et blanc (Antonella Emina, ed., CNRS, 2014), un autre chapitre sur Damas en même temps que Le postcolonial comparé (éd Claire Joubert, PU de Vincennnes, 2014) analyse les résonances entre A. Helman (Suriname) et L.G. Damas. Deux monographies sont sous presse. la qualité de l'enregistrement étant plutôt mauvaise, j'aimerais retirer mon "Sur une carte postale", d'autant plus que les chercheurs trouvent aisément le texte de la communication orale dans le collectif paru chez Ibis Rouge, 2014. merci de votre compréhension.

Enregistrer un commentaire