Dessinons ensemble le futur de la bibliothèque numérique Manioc !

Dessinons ensemble le futur de la bibliothèque numérique Manioc !

Donnez votre avis et partagez vos idées pour construire avec nous la prochaine version de la bibliothèque numérique Manioc.
Pour que la future version soit plus adaptée à vos besoins, il nous faut mieux connaître vos pratiques, vos besoins et vos attentes. L'enquête est ouverte jusqu'au 10 juillet. Les résultats seront consultables en temps réel.
Répondez à l'enquête (en quelques minutes, moins de 10 questions).

lundi 22 juin 2015

Avoir un bon copain... Destins liés et Marche des fiertés

Samedi 26 juin, la Marche des fiertés (ou Gay Pride) s'élancera dans de nombreuses villes du monde pour revendiquer la liberté et l'égalité pour toutes les orientations sexuelles et identités de genre, selon le mot d'ordre consacré.

Pour l'occasion, Manioc vous propose quelques évocations détournées du sujet, puisées dans ses collections. Sans vouloir imputer à aucun des personnages représentés ci-dessous telle ou telle tendance, que rien n'autorise à supposer d'ailleurs, bornons nous à regarder d'un d'oeil entendu les signes et manifestations d'une complicité masculine revendiquée ou subie, mais affichée au vu de tous.



1/Marchand et Baratier
Dans les années 1890, la marche commune de Marchand et Baratier, fort statiques sur ce tendre cliché (1), les conduisit à pas d'explorateurs vers une Afrique à se partager entre puissances européennes. Le chef  de la fameuse "Mission Marchand" Congo-Nil, qui fut l'occasion d'un célèbre conflit de pré carré avec l'Angleterre, c'est bien  lui, à gauche sur la photo. Parmi les officiers placés sous ses ordres, le capitaine Baratier, immortalisé ici dans une veste à brandebourgs du dernier chic.

 
2 /Accouplement des chaines
Ailleurs, au cours de ce même 19ème siècle, avec l'aval des autorités, d'étranges pratiques d'accouplement avaient cours. C’était le bagne au quotidien... Illustrée par Guillebert (2), la séquence représente l'opération consistant, au bagne de Rochefort, à imposer à certains détenus un partenariat de fer liant l'un à l'autre par une chaîne en vue d'une meilleure régulation des flux pénitentiaires.

Non loin de là , à Brest, deux hommes « condamnés au repos » , contraints de partager la même paillasse, unis par les fers, davantage, peut-être, que par une communauté de sentiments, peu perceptible sur ce dessin…(3)
3/ Condamnés au repos















Mais, sous l’effet d’un quotidien oppressant, il pouvait advenir que la promiscuité tournât au drame, comme le donne à voir une illustration exécutée de plein fouet (4). Alors, l’explication entre hommes prenait la forme d’une séance de bastonnade infligée au bagnard déculotté par d’autres bagnards…

4/ La bastonnade

Tout comme les héros enlacés de la mission Marchand, hommes d'ordre et de moralité, il pouvait se trouver des bagnards propres et bien mis que leur situation de fortune au moment de leur condamnation vouaient à des conditions de détention privilégiées : ici, hormis la présence peu discrète du garde-chiourme, rien ne distingue ce couple de bons amis d'une paire de tourteaux ordinaires, luttant sur le pavé des rues en faveur du mariage pour tous.

5/ Forçat aisé

A quelques jours de la Marche des fiertés, c’est d'ailleurs l’occasion de revenir sur ce que furent, en Martinique, les ressorts de la mobilisation des opposants à la fameuse loi du 17 mai 2013 sur le  mariage entre personnes de même sexe. Nadia Chonville, doctorante en sociologie à l’UA, a étudié le phénomène et livré ses observations dans un article d’Etudes caribéennes n° 29 :  Leviers des mouvements sociaux parallèles au vote de la loi « Mariagepour tous » en Martinique mobilisation des ressources et processus de cadrage. 


Retrouvez les illustrations qui ont  servi de matière à cet article dans les ouvrages numérisés de Manioc :




POA


Lien vers l'article : http://blog.manioc.org/2015/06/avoir-un-bon-copain-destins-lies-et.html

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire