Dessinons ensemble le futur de la bibliothèque numérique Manioc !

Dessinons ensemble le futur de la bibliothèque numérique Manioc !

Donnez votre avis et partagez vos idées pour construire avec nous la prochaine version de la bibliothèque numérique Manioc.
Pour que la future version soit plus adaptée à vos besoins, il nous faut mieux connaître vos pratiques, vos besoins et vos attentes. L'enquête est ouverte jusqu'au 10 juillet. Les résultats seront consultables en temps réel.
Répondez à l'enquête (en quelques minutes, moins de 10 questions).

lundi 4 juillet 2016

Focus Manioc : 1er juillet 1863

1er juillet 1863 : Abolition de l'esclavage aux Antilles et Guyane hollandaises


"Vente d'esclaves"

A l'occasion de la commémoration de l'abolition de l'esclavage aux Antilles et en Guyane hollandaises, Manioc vous propose de découvrir des documents en relation avec le Surinam. Ancienne colonie occupée tour à tour par des puissances européennes et notamment par les anglais puis par les néerlandais, le Suriname, est devenu un état indépendant le 25 novembre 1975, après une transition entamée en 1954 avec le gouvernement des Pays-Bas. 


Petit Rappel :
"Les colonies néerlandaises d'Amérique sont parmi les dernières à abolir l'esclavage aux Antilles, alors que les Haïtiens se libèrent définitivement de la servitude en 1804, que les Anglais abolissent l'esclavage en 1833, puis les Français en 1848. Après une loi d'abolition progressive en 1847, les Danois émancipent définitivement les esclaves en 1859. Les colonies néerlandaises sont alors les dernières, avec les colonies espagnoles – Cuba, Porto Rico, Saint-Domingue –, à maintenir ce système esclavagiste. Si dans la partie hollandaise de Saint-Martin, les esclaves sont cependant libres de fait depuis 1848 et l'abolition décidée par la France, les autres îles – Aruba, Bonaire, Curaçao, Saba et Saint-Eustache – comptent toujours 8000 esclaves, et la Guyane hollandaise – futur Suriname – en abrite 40 000.
En plus des pressions diplomatiques, les esclaves surinamais multiplient les révoltes et grèves après 1848, et malgré les tentatives de réforme du système par les autorités néerlandaises à partir de 1851, le Royaume des Pays-Bas décide d'abolir définitivement l'esclavage en 1863. Cependant, la conquête de la liberté fut progressive, avec une période ''d'apprentissage'' et il faut attendre 1873 pour qu'elle soit complète".


Livres anciens :


Vidéos :


Bonne lecture !
C.P. et F.V.


Lien vers l'article : http://blog.manioc.org/2016/07/focus-manioc-1er-juillet-1863.html

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire