Dessinons ensemble le futur de la bibliothèque numérique Manioc !

Dessinons ensemble le futur de la bibliothèque numérique Manioc !

Donnez votre avis et partagez vos idées pour construire avec nous la prochaine version de la bibliothèque numérique Manioc.
Pour que la future version soit plus adaptée à vos besoins, il nous faut mieux connaître vos pratiques, vos besoins et vos attentes. L'enquête est ouverte jusqu'au 10 juillet. Les résultats seront consultables en temps réel.
Répondez à l'enquête (en quelques minutes, moins de 10 questions).

vendredi 22 février 2013

Habitation

Les habitations comme unité spatiale structurante de la société coloniale


Dans le nouveau-monde, une habitation, aussi appelée une "plantation" est un terme désignant les terres cultivées ainsi que les constructions de la propriété. C'est une exploitation agricole en monoculture de produits naturels à fortes valeurs économiques (coton, café, cacao, sucre, tabac...) et destiné aux marchés internationaux.


L'habitation est ainsi au cœur de la société coloniale et contribue pleinement à la vie sociale de cette époque. Au début, le terrain est une concession du roi, il devenait après défrichage, une terre privée appartenant au colon.  La maison du maître, souvent à étage et de dimension importante, était construite en pierre, brique et bois. Au rez de chaussée : une pièce de réception , un bureau et éventuellement quelques autres pièces selon la taille et à l'étage des chambres. Les cases des esclaves quant à elles étaient en torchis avec une seule ouverture pour entrer et sortir. Le colon devait aussi construire des entrepôts, des ateliers de transformation, un moulin ou plus tard, un local pour la machine à vapeur...

Gravue extraite de Chambon, Du commerce de l'Amérique par Marseille, 1764, 2 vol. in 4°, t.1. p. 382
Loin ce cette gravure et des illustrations de cette galerie d'image, les habitations sont un lieu où la violence se substitue à la liberté. Ainsi Augustin Cochin, dans son ouvrage "Histoire de l'abolition de l'esclavage" de 1861 qualifie ainsi les habitations : "Des prisons sans muraille, des manufactures odieuses produisant du tabac, du café, du sucre, et consommant des esclaves."

Sélection d'ouvrages en ligne :

Notes sur les colonies de Surinam et de Demerary
Auteur(s) : Zéni (17..-18..) Soleau, A. (17..-18..) Lagrange (17..-18..)
Année de publication : 1835


Saint-Domingue : la société et la vie créoles sous l'Ancien Régime, 1629-1789
Auteur(s) : Vaissière, Pierre de (1867-1942)
Année de publication : 1909



Collection de mémoires sur les colonies. Tome IV, Et particulièrement sur Saint-Domingue
Auteur(s) : Malouet, Pierre-Victor (1740-1814)
Année de publication : 1802


Collection des mémoires et correspondances officielles sur l'administration des colonies. Tome III, Et notamment sur la Guiane française et hollandaise
Auteur(s) : Malouet, Pierre-Victor (1740-1814)
Année de publication : 1802



Collection des mémoires et correspondances officielles sur l'administration des colonies. Tome II, Et notamment sur la Guiane française et hollandaise
Auteur(s) : Malouet, Pierre-Victor (1740-1814)
Année de publication : 1802

Sélection de vidéos en ligne :

Les activités industrielles de l'habitation Loyola
Auteur(s) : Cazelles, Nathalie
Année de publication : 2010

Slave community foodways on a French colonial plantation : zooarchaeology at Habitation Crève Coeur, Martinique
Auteur(s) : Wallman, Diane
Année de publication : 2011

L'expérience esclavagiste des habitations sucrières de la Caraïbe, un modèle occulté des cités ouvrières
Auteur(s) : Duchene, François
Année de publication : 2011


Lien vers l'article : http://blog.manioc.org/2013/02/habitation.html

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire