Dessinons ensemble le futur de la bibliothèque numérique Manioc !

Dessinons ensemble le futur de la bibliothèque numérique Manioc !

Donnez votre avis et partagez vos idées pour construire avec nous la prochaine version de la bibliothèque numérique Manioc.
Pour que la future version soit plus adaptée à vos besoins, il nous faut mieux connaître vos pratiques, vos besoins et vos attentes. L'enquête est ouverte jusqu'au 10 juillet. Les résultats seront consultables en temps réel.
Répondez à l'enquête (en quelques minutes, moins de 10 questions).

mardi 27 mai 2014

Abolition de l'esclavage en Guadeloupe

Manioc ka célébré 27 mé !


En ce 27 mai, la Guadeloupe commémore l'abolition de l'esclavage. Manioc vous propose des documents inédits en relation avec cet événement.



Sur études et Recherche

  • Jacques Adélaïde-Merlande, La commission d'abolition de l'esclavageBulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n° 53 à 54, 01-07-1982, p. 3-34.
  • Maurice Ezran, Contribution de l'abbé Grégoire à la lutte contre l'esclavage, Portulan : littératures, sociétés, cultures des Caraïbes et des Amériques noires, n° 2, 01-04-1998, p. 57-70.
  • Agnès Thibault-Bourrel, L'Eglise catholique en Guadeloupe après l'abolition de l'esclavage : une société sous tutelle cléricale ? (1848-1878), Bulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n° 112 à 113, 01-04-1997, p. 55-109.
  • Christian Bouchet, L'utilisation de l'histoire de l'esclavage antique en France lors de la seconde abolitionBulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n° 116 à 118, 01-04-1998, p. 65-74.
  • Christian Schnakenbourg, La création des usines en Guadeloupe (1843-1884). Recherche sur la modernisation de l'industrie sucrière antillaise après l'abolition de l'esclavageBulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n° 124 à 125, 01-04-2000, p. 20-115.
  • René Bélénus, L'apprentissage de la démocratie en Guadeloupe au lendemain de l'abolition de l'esclavage (1848-1850)Bulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n° 127 à 128, 01-01-2001, p. 5-12.
    Image tirée de l'ouvrage
    "La famille noire ou la traite de l'esclavage"
  • Josette Fallope, Les esclaves africains à la Guadeloupe en 1848 d'après les registres d'état civil des nouveaux citoyens conservés aux Archives de la GuadeloupeBulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n° 57 à 58, 01-07-1983, p. 3-25.
  • Alain Buffon, L'indemnisation des planteurs après l'abolition de l'esclavageBulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n° 67 à 68, 01-01-1986, p. 53-73.
  • Babatoundé Lawson-Body, L'abolition de l'esclavage : question sans réponse pour la révolution de 1789Bulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n° 75 à 78, 01-01-1988, p. 27-49.
  • Françoise Vergès, La France et ses outre-mers : Mémoires de la traite et de l'esclavage dans les DOM, Regards sur l'actualité, n° 323, 08-2006, p. 43-55.
  • Cécile Ernatus, L'indemnité coloniale de 1849, logique de solidarité ou logique coloniale ?Bulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n° 152, 01-01-2009, p. 61-77.

Bonne lecture !
P.C.

Lien vers l'article : http://blog.manioc.org/2014/05/abolition-de-lesclavage-en-guadeloupe.html

1 commentaires:

Anonyme a dit…

yo les patates xd

Enregistrer un commentaire