Dessinons ensemble le futur de la bibliothèque numérique Manioc !

Dessinons ensemble le futur de la bibliothèque numérique Manioc !

Donnez votre avis et partagez vos idées pour construire avec nous la prochaine version de la bibliothèque numérique Manioc.
Pour que la future version soit plus adaptée à vos besoins, il nous faut mieux connaître vos pratiques, vos besoins et vos attentes. L'enquête est ouverte jusqu'au 10 juillet. Les résultats seront consultables en temps réel.
Répondez à l'enquête (en quelques minutes, moins de 10 questions).

vendredi 1 mars 2013

Focus Manioc : Henri Coudreau

Sur les traces de l'explorateur et cartographe de la Guyane

Henri Coudreau (1859-1889)
Photo tirée de l'ouvrage
Chez nos indiens,
quatre années dans
la Guyane française

Chaque mois, Manioc vous présentera un personnage qui a marqué une région de la Caraïbe, de l'Amazonie ou du plateau des Guyanes dans un article intitulé "Focus Manioc". Pour débuter ce premier numéro, nous avons choisi de vous faire découvrir un célèbre explorateur et cartographe français : Henri Coudreau.


Né en Charente-Maritime, le 6 mai 1859, Henri Anatole Coudreau obtient sa chaire en histoire et géographie en 1880 à Reims. L'année suivante, il obtient un poste comme enseignant au lycée de Cayenne en Guyane.
Dès son arrivée, il se passionne pour l'exploration tout en enseignant aux jeunes du lycée de la ville.
Durant les vacances scolaires, Henri Coudreau commence à explorer les régions avoisinantes. Et progressivement, il organise des missions officielles avec le grand projet de dresser une cartographie de la Guyane.

Sa première expédition débute en 1883. En effet, à la demande du Sous-secrétariat d'Etat aux colonies, il est chargé de découvrir les territoires contestés entre la Guyane et le Brésil. Il est également chargé d'explorer les fleuves Tapagos, Xingù et le Tocantins.
Entre 1889 et 1891, le Ministère de l'Instruction publique et l'Administration des colonies lui font parcourir le Maroni, l'Oyapok et les Tumuc-Humac.
Carte tirée de l'ouvrage
Bulletin de la Société de Géographie

En 1889, Henri Coudreau effectue son dernier voyage aux côtés des français en explorant le fleuve Yamounda. Considéré comme un agent double, il se tourne vers les brésiliens et explore l'Amazone. Là-bas, il est chargé de repérer les zones intéressantes pour l'exploitation forestière et l'élevage.

A la fin de l'année 1889, Henri Coudreau entame son dernier voyage. Il part avec sa femme, Octavie, sur la rivière Trombetas, située au nord de l'Etat de l'Amapa au Brésil. Là-bas, il tombe gravement malade. Atteint de la fièvre paludéenne, il meurt à l'âge de 40 ans dans les bras de sa femme, le 10 novembre 1889. Il est enterré près d'un lac et plus tard, en 1904, sa femme fait rapatrier son corps dans le caveau familial en France.

Voici une sélection de documents en ligne sur Manioc sur Henri Coudreau :
Carte tirée de l'ouvrage
Frontières entre le Brésil
et la Guyane française

Retrouvez à la Bibliothèque de Guyane, deux ouvrages sur Henri Coudreau et ses explorations
  • Sébastien Benoît, Henri Anatole Coudreau, 1859-1899 Dernier explorateur français en Amazonie : une première biographie, l'Harmattan, 2000, 152 pages.
  • Jean-Bernard Vaultier, Sur les traces d'un explorateur du XIXe siècle en Amazonie, Ed. Astrolabe, 1998, 67 pages.

Bonne lecture !

PC.




Lien vers l'article : http://blog.manioc.org/2013/03/focus-manioc-henri-coudreau.html

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire