vendredi 21 avril 2017

Focus Manioc : Georges Élteuthère Mauvois

Hommage Manioc 



Les 23 et 24 février dernier, un Croisée-hommage a été rendu rendu à l'écrivain et dramaturge martiniquais Georges Élteuthère Mauvois.
"Durant la deuxième partie du siècle vingtième et jusqu’à son dernier texte, Le Merisier, l’écrivain martiniquais Georges Mauvois n’a eu de cesse, dans le divers de son oeuvre, de porter le particulier de la Caraïbe, et singulièrement de son île, aux horizons du monde. [...] Chez Mauvois, le personnage ne se contente jamais de paraître vraisemblable, il est ; toujours vrai, véritable, véridique, authentique, l’aura de réalité qui émane de ses corps projette le lecteur et/ou le spectateur dans l’immanence sensuelle du sublime comme dans la transcendance idéelle du Beau...". Retrouvez en ligne sur Manioc, l'intégralité de cet hommage.



Fonctionnaire des postes et des télécommunications, Mauvois s'est illustré en refusant sa mutation arbitraire en France, qui avait été motivée par son activité au sein du parti communiste Martiniquais et de syndicaliste engagé. Il fut alors révoqué des P.T.T. 
Après sa révocation, Mauvois se lance dans les études de droit. Il exerce au barreau de Fort-de-France en tant qu'avocat.
Georges Mauvois a une passion pour la littérature. Il commence sa carrière de dramaturge par la pièce Agénor Cacoul (1966), pièce dans laquelle il aborde le sujet de la corruption du pouvoir politique. 
Après une pause (il se lance dans l'apiculuture), Mauvois revient au théâtre dans les années 1980, un théâtre critique vis-à-vis du pouvoir français et de l’aliénation de ses compatriotes dont il se moque. Il fait en effet, la satire de la société coloniale, et souhaite réveiller les consciences. Défenseur du créole, Georges Mauvois a traduit en créole l’Antigone de Sophocle et le Dom Juan de Molière. 


Sur Manioc 


Bonne découverte !
C.P.



Lien vers l'article : http://blog.manioc.org/2017/04/focus-manioc-georges-elteuthere-mauvois.html

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire